Soutenir le développement durable

Parmi les pionniers dans le déploiement des atterrissages verts qui réduisent à la fois la consommation de carburant et le bruit des avions en approche, Belgocontrol mène aujourd’hui des actions d’amélioration continue dans le domaine via des collaborations avec les compagnies aériennes et l’optimalisation des procédures. Belgocontrol est aussi présente sur le front des énergies renouvelables : en facilitant l’implantation d’éoliennes et en assurant leur développement harmonieux aux côtés du trafic aérien, Belgocontrol soutient les énergies de l’avenir.

1. Atterrissages verts

Continuous descent operation (CDO)

La CDO (Continuous Descent Operation) est une opération dans laquelle l’avion descend de façon continue, dans la mesure du possible avec une puissance moteur minimale, en fonction des caractéristiques du vol et de la situation du trafic aérien. Ceci permet une réduction à la fois des nuisances sonores, de la consommation de kérosène et des émissions de gaz à effet de serre.

atterissage 73,2%

des atterrissages ont suivi la procédure d’atterrissage vert aux aéroports de Bruxelles National, Liège et Charleroi où elle est appliquée

Ventilation des arrivées par aéroport où la procédure CDO est appliquée

Brussels Airport

Aéroport de Charleroi

Aéroport de Liège

nombre de CDO en valeur absolue par rapport au total des arrivées IFR

2. éoliennes

travaux 315

nouveaux dossiers de demande d’installation d’éoliennes transmis à Belgocontrol en 2017

ok 240

ont déjà reçu un avis positif. Les autres sont soit en cours d’analyse (39), soit refusées pour raison de sécurité (26), soit ont été annulée par le requérant (10)

ok 1.098

éoliennes sont actives en Belgique

Belgocontrol contribue au développement du parc éolien en Belgique

En 2017, Belgocontrol a revu ses procédures d’avis concernant les demandes de permis de bâtir pour des éoliennes. Les demandes sont traitées dans des délais plus courts et restent valable plus longtemps. Aussi, avant même d’introduire une demande, les promoteurs immobiliers peuvent avoir un aperçu des zones autour des installations aéronautiques, où des éoliennes pourront ou non être construites grâce à une nouvelle carte disponible sur le site web de Belgocontrol.

Belgocontrol fournit un avis pour chaque demande de permis de bâtir dans les environs d’installations aéroportuaires. La proximité de grandes constructions, telles que des grues, bâtiments ou éoliennes, a un impact sur les systèmes de radionavigation, les systèmes radar et les systèmes de communication qui sont utilisés tant par le contrôle aérien civil que militaire. Elles peuvent perturber le signal de ces équipements, avec des conséquences pour le trafic aérien : un positionnement erroné d’avions sur l’écran radar, des avions qui ne sont pas détectés ou un dérèglement des systèmes d’atterrissage ne sont que quelques exemples. Garantir la sécurité du trafic aérien demeure évidemment la première préoccupation de Belgocontrol.

ok +81%

de demandes d’avis pour l’installation d’éolienne en 2017 par rapport à 2016

Partenariat avec l’ULB

Yvon Englert, Recteur de l’Université Libre de Bruxelles et Johan Decuyper, CEO de Belgocontrol.

Belgocontrol et l’Université Libre de Bruxelles ont conclu en 2017 un partenariat en matière de Recherche et Développement. Consciente de sa responsabilité sociétale, Belgocontrol s’intéresse depuis plusieurs années aux effets du trafic aérien sur l’environnement. Le partenariat avec l’Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire (IGEAT) de la faculté des Sciences de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) permettra de collecter et d’analyser de nombreuses données et de développer de nouveaux outils.

Ce partenariat a déjà mené à la création d’une application à vocation urbanistique sur base du logiciel libre QGIS pour mettre à disposition des informations géographiques intégrant des données de trafic aérien utiles aux promoteurs de projets éoliens.

3. Transparence

atterissage 87%

des atterrissages et des décollages à Brussels Airport ont eu lieu en 2017 sur les pistes préférentielles (Preferential Runway System)

Les déviations par rapport au PRS ont été dues aux conditions météorologiques ou à la non-disponibilité des pistes pour cause de travaux ou d'entretiens

passagers 2.000

visiteurs uniques en moyenne par mois en 2017 sur www.batc.be, le site de l’information aux riverains de l’aéroport de Bruxelles National

« Les chiffres réels peuvent objectiver le débat public sur les activités aéroportuaires. Nous voulons contribuer à ce débat de façon constructive et transparente. C’est la raison pour laquelle nous investissons dans des systèmes de monitoring des opérations. Nous communiquons aussi les données disponibles pour informer au maximum toutes les parties prenantes. »

JOHAN DECUYPER, CEO DE BELGOCONTROL

Utilisation des pistes à Brussels Airport: atterrissages par piste

Utilisation des pistes à Brussels Airport: décollages par piste